Une nouvelle méthode pour observer les mécanismes cellulaires

Les images de microscopie de fluorescence super-résolue, c'est-à-dire résolue à l'échelle nanométrique, sont un outil essentiel pour la compréhension des mécanismes cellulaires. Un pas en avant est franchi ici pour s'affranchir de biais de mesure et ainsi améliorer significativement les informations tridimensionnelles obtenues.

Read more...

Thomas Ebbesen, médaille d'or 2019 du CNRS

La médaille d'or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises, distingue cette année le physico-chimiste franco-norvégien Thomas Ebbesen. Ses travaux en nanosciences, fortement interdisciplinaires, couvrent des domaines aussi divers que les sciences des matériaux carbonés, l'optique, la nano-photonique et la chimie moléculaire. Ses découvertes ont notamment permis des ruptures technologiques en optoélectronique, pour les communications optiques et les biocapteurs.

Read more...

Focaliser sans optique la lumière XUV

La lumière XUV, dont la gamme de longueur d’onde est située entre l'ultra-violet et les rayons X, permet de produire des impulsions attosecondes (1 as = 10-18 s) et a permis d’ouvrir le domaine de l'attophysique. Des physiciens ont montré qu'il est possible de contrôler finement les caractéristiques spatiales de ces faisceaux XUV, et les focaliser sans utiliser d'optiques.

Read more...

Sylvain Gigan, lauréat 2018 du Prix Jean Jerphagnon

Sylvain Gigan est professeur à Sorbonne Université, et dirige l’équipe « imagerie optique en milieux complexe et diffusants » au laboratoire Kastler-Brossel, à l’école Normale Supérieure. Ses recherches portent sur l’optique des milieux complexes, depuis les effets fondamentaux, l’imagerie biomédicale à l’optique quantique.

Read more...

Mesure temporelle d'une onde lumineuse

En combinant l’approche des lentilles temporelles avec une mesure hétérodyne, des physiciens du Laboratoire Physique des lasers, atomes et molécules (PhLAM, CNRS/Univ. Lille) ont conçu et démontré une nouvelle approche permettant de mesurer en temps réel à la fois l’intensité et la phase de la lumière avec une résolution de 80 femtosecondes et sur une durée de plusieurs dizaines de picosecondes.

Read more...

Des fibres optiques pour la spectroscopie moyen IR

Des physiciens du Laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB, CNRS/UTBM/Univ. Bourgogne) ont mis au point une nouvelle technique pour la spectroscopie du moyen infrarouge, uniquement à partir de composants standards d’optoélectronique et de fibres optiques.

Read more...

IR imaging: a promising tool for early cancer diagnostic

Sébastien Février, researcher at XLIM (CNRS/Université de Limoges), and his team demonstrated that a bench-top, optical fibre-based laser source can be used to perform infrared spectromicroscopy with a precision rivaling, and in some regards even surpassing, that of experiments at large-scale synchrotron facilities.

Read more...

Making ultrafast lasers faster

Lasers with ultrashort pulses in the picosecond and femtosecond range are known for their ultra-precise ablation and cutting results. A consortium of six partners from industry and research is planning the next step in the development of the USP-laser process technology. They will develop a powerful 1 kW laser source and combine it with a special optical system that delivers a pattern of more than 60 switchable beamlets. One can see this as a late descendant of the dot-matrix printer.

Read more...

ALPhANOV – MBDA : un laboratoire sur l'interaction laser-matière

Le 27 mars a été inauguré le laboratoire commun ALPhANOV – MBDA. Depuis plus de trois ans, ALPhANOV et MBDA travaillent ensemble afin de créer un laboratoire commun pour l’étude scientifique de l’interaction laser-matière. Ce laboratoire fortement instrumenté et automatisé permet la réalisation d’essais en toute sécurité avec une source laser 10 kW associée à plusieurs têtes optiques montées sur un robot.

Read more...

HARMONI ouvre la voie pour l'exploitation scientifique de l'ELT

Le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (AMU, CNRS, CNES), le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CNRS, UCBL1, ENS de Lyon), l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse (CNRS, CNES, Univ Toulouse III), l’Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (CNRS, UGA) et l’ONERA viennent de finaliser, avec succès, la phase de concept préliminaire d’HARMONI, le spectro-imageur à très haute résolution de l’Extremely Large Telescope.

Read more...