Une nouvelle méthode de microscopie pour observer les mécanismes cellulaires

Les images de microscopie de fluorescence super-résolue, c'est-à-dire résolue à l'échelle nanométrique, sont un outil essentiel pour la compréhension des mécanismes cellulaires. Un pas en avant est franchi ici pour s'affranchir de biais de mesure et ainsi améliorer significativement les informations tridimensionnelles obtenues.

Lire la suite...

Générer de la lumière dans une superposition quantique de nombres de photons

Des physiciens du C2N ont démontré pour la première fois la génération directe de lumière dans un état qui est simultanément un seul photon, deux photons et aucun photon. Ils ont montré que les émetteurs de lumière utilisés depuis des décennies sont également capables de générer ces états quantiques, et ils s’attendent à ce que cela soit vrai pour tout type de système atomique.

Lire la suite...

Un « sabre » laser pour découper le verre

Matériau particulièrement complexe à usiner, le verre ne pouvait être découpé par des lasers qu’en plaques de moins d’un millimètre d’épaisseur. Des chercheurs de l’institut Femto-ST ont façonné des impulsions laser ultra-courtes pour scinder, en un seul passage, des verres dont l’épaisseur atteint un centimètre. Leurs travaux, publiés et mis en exergue dans la revue Applied Physics Letters, offrent des coupes si nettes que le verre n’a même pas besoin d’être sablé ou poli.

Lire la suite...

Mesure du champ de vent en temps réel pour la course au large

Soutenue par la région Bretagne et l’Europe, SensUp, filiale de Lumibird, innove pour la course au large. Lumibird, qui soutient Michel Desjoyeaux sur le circuit de la course du Figaro, ambitionne, avec l’écurie de course au large Mer Agitée, de doter les voiliers de compétition, de sa solution pour la mesure du champ de vent en temps réel.

Lire la suite...

Des cellules solaires ultraminces atteignent un rendement record de près de 20 %

Des chercheurs du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (C2N), en collaboration notamment avec des chercheurs du Fraunhofer ISE, ont réussi à piéger efficacement la lumière dans une cellule photovoltaïque basée sur une couche absorbante semiconductrice ultramince de seulement 205 nanomètres et un miroir nanostructuré. Grâce à cette nouvelle architecture, un rendement de près de 20 % a pu être atteint.

Lire la suite...

Une nouvelle méthode pour observer les mécanismes cellulaires

Les images de microscopie de fluorescence super-résolue, c'est-à-dire résolue à l'échelle nanométrique, sont un outil essentiel pour la compréhension des mécanismes cellulaires. Un pas en avant est franchi ici pour s'affranchir de biais de mesure et ainsi améliorer significativement les informations tridimensionnelles obtenues.

Lire la suite...

Thomas Ebbesen, médaille d'or 2019 du CNRS

La médaille d'or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises, distingue cette année le physico-chimiste franco-norvégien Thomas Ebbesen. Ses travaux en nanosciences, fortement interdisciplinaires, couvrent des domaines aussi divers que les sciences des matériaux carbonés, l'optique, la nano-photonique et la chimie moléculaire. Ses découvertes ont notamment permis des ruptures technologiques en optoélectronique, pour les communications optiques et les biocapteurs.

Lire la suite...

Focaliser sans optique la lumière XUV

La lumière XUV, dont la gamme de longueur d’onde est située entre l'ultra-violet et les rayons X, permet de produire des impulsions attosecondes (1 as = 10-18 s) et a permis d’ouvrir le domaine de l'attophysique. Des physiciens ont montré qu'il est possible de contrôler finement les caractéristiques spatiales de ces faisceaux XUV, et les focaliser sans utiliser d'optiques.

Lire la suite...

Sylvain Gigan, lauréat 2018 du Prix Jean Jerphagnon

Sylvain Gigan est professeur à Sorbonne Université, et dirige l’équipe « imagerie optique en milieux complexe et diffusants » au laboratoire Kastler-Brossel, à l’école Normale Supérieure. Ses recherches portent sur l’optique des milieux complexes, depuis les effets fondamentaux, l’imagerie biomédicale à l’optique quantique.

Lire la suite...

Mesure temporelle d'une onde lumineuse

En combinant l’approche des lentilles temporelles avec une mesure hétérodyne, des physiciens du Laboratoire Physique des lasers, atomes et molécules (PhLAM, CNRS/Univ. Lille) ont conçu et démontré une nouvelle approche permettant de mesurer en temps réel à la fois l’intensité et la phase de la lumière avec une résolution de 80 femtosecondes et sur une durée de plusieurs dizaines de picosecondes.

Lire la suite...