Accueil

Ulis fête ses 10 ans et investit dans l’infrarouge

Ulis, fabricant de détecteurs infrarouge pour des applications de thermographie, de sécurité, de transport et militaires, annonce, à l’occasion de son 10e anniversaire, un investissement de 20 millions d’euros dans une nouvelle ligne de production de capteurs infrarouge.

« Depuis la création d’Ulis il y a dix ans, nous avons franchi des étapes technologiques et commerciales importantes dans le but d’augmenter nos parts de marché dans le domaine des imageurs infrarouge non-refroidis », déclare Jean-François Delepau, Directeur Général d’Ulis. « Cet investissement de 20 millions d’euros permettra, en particulier, d’accélérer notre entrée dans des segments de marchés émergeants, portant sur de gros volumes de production, comme le marché des capteurs à faible résolution ou celui de l’automobile. »

Ulis va lancer une série de capteurs infrarouge à faible coût. Ils seront produits en volume et utiliseront de nouvelles technologies de conditionnement, comme l’encapsulation sur tranches (WLP, wafer level packaging), ou encore le packaging à l’échelle du pixel (PLP, pixel level packaging). Les technologies PLP et WLP permettent un packaging collectif des circuits intégrés au niveau du wafer, et donc l’encapsulation des puces infrarouge avant leur découpe sur les tranches de silicium, contrairement à ce qui se passe dans les procédés traditionnels (emballage des composants un à un après la découpe). Cela assure un conditionnement plus compact et plus solide des puces infrarouge ainsi que des gains de temps importants.

La nouvelle installation va également permettre à Ulis de faire passer la production de ces détecteurs infrarouge sur des tranches de silicium CMOS, de 150 mm à 200 mm. Ulis va ainsi lancer une nouvelle ligne de capteurs d’images infrarouge de faible résolution, pour des applications comme l’amélioration de l’efficacité énergétique de systèmes de climatisation, ou les systèmes de détection de personnes.

Le passage à la production de détecteurs sur des plaques de silicium CMOS de 200 mm va permettre à Ulis d’intégrer des fonctions additionnelles sur ses puces infrarouge : par exemple, ajout de mémoire pour enregistrer sur le composant des paramètres qui peuvent faciliter son utilisation. En intégrant ce type de fonctions, Ulis prévoit de rendre la technologie infrarouge plus simple et plus accessible pour les concepteurs de systèmes d’imagerie et les fabricants de caméras, afin qu’elle soit adoptée dans des applications commerciales.