Accueil

ACTPHAST : les laboratoires européens au service des entreprises

alt

En janvier 2014 a démarré pour trois ans un projet européen d’un nouveau type, le projet ACTPHAST (Access Center for Photonics innovation Solutions and Technology Support). Il s’agit de proposer gratuitement pour les PMEs européennes (et à un coût réduit pour les autres) les services en recherche et développement de 22 laboratoires répartis dans toute l’Europe.

Ces laboratoires regroupent des acteurs de renom de la recherche Européenne, comme par exemple le Karlsruhe Institute of Technology, Technische Universiteit Eindhoven, VTT, Fraunhofer Institute, TNO, l’IMEC… En France, ce sont les laboratoires Charles Fabry (Palaiseau), Hubert Curien (St Etienne), Femto ST (Besançon), le Centre National de Recherche Technologique CNRT Matériaux (Caen), et le CEA LETI (Grenoble) qui sont impliqués.

Les entreprises, et plus particulièrement les PME, pourront faire appel à ces laboratoires pour réaliser des études (incluant ou non des réalisations expérimentales), dans tous les domaines de l’optique et de la photonique (solaire, eclairage, télécommunication, laser, métrologie, imagerie…). Plusieurs laboratoires disposent de moyens importants, pour mettre en œuvre des technologies de pointe à base de fibres optiques, d’optoélectronique organique, de microsystèmes ou de photonique intégrée sur silicium ou sur InP.

Les entreprises intéressées doivent prendre contact avec le projet via le site web http://www.actphast.eu/ ou par le correspondant du projet ACTPHAST pour la France : Raphaël Clerc (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

Une fois informée suite à la première prise de contact, l’équipe de coordination technique (Technical Coordination Team, TCT) enverra un expert discuter avec l’entreprise. Celui-ci rédigera ensuite une proposition de projet, qui sera enfin examinée par le TCT. Ce dernier jugera de la recevabilité et de la pertinence de la demande : il s’agira essentiellement de sélectionner les projets les plus porteurs en termes d’innovation, offrant de réelles opportunités de développement pour l’entreprise en question. Il n’est pas utile de connaître a priori le laboratoire avant de contacter ACTPHAST : l’équipe en charge du projet se chargera de mettre en contact l’entreprise avec le ou les bons partenaire(s).

Les projets ne devront pas excéder un budget de 80 000 euros, budget versé au laboratoire pour mener à bien l’étude en question. Il est également prévu la prise en compte de tous les aspects de propriété intellectuelle et de confidentialité nécessaires au bon déroulement des partenariats recherche/entreprises. La structure du projet est prévue pour minimiser la bureaucratie et réduire les délais : la durée moyenne de la réalisation des projets devrait être de l’ordre de 6 mois.