Petal
photon

R&D

Une nouvelle technique pour la génération d’impulsions lasers picosecondes : la découpe d’impulsion

Les lasers picoseconde sont de plus en plus répandus dans de multiples applications que ce soit en recherche ou dans l’industrie : bio photonique, optique non-linéaire, usinage... Ils commencent également à faire leur apparition et leurs preuves en dermatologie. Irisiome Solutions s’apprête à mettre sur le marché un laser basé sur une nouvelle méthode de génération d’impulsion picoseconde. À cette occasion, la start up présente les principes sur lesquels reposent cette nouvelle technique, et propose une brève revue comparative des principales méthodes existantes.

Lire la suite...

Des échafaudages tridimensionnels pour la culture cellulaire

La culture in vitro de cellules est souvent limitée à des supports 2D qui ne reproduisent pas les conditions naturelles. Des chercheurs des laboratoires LAAS-CNRS et Tonic ont conçu des échafaudages avec une précision submicrométrique pour cultiver les cellules sur trois dimensions. Ils ont également mis au point les procédés d’imagerie nécessaires pour l’analyse et le suivi de leur croissance.

Lire la suite...

Prix Balzan

La Fondation Internationale Balzan attribue des prix dans quatre domaines, qui changent chaque année.

Lire la suite...

Mesurer l’accélération avec des ondes de matière : de la gravimétrie à la navigation

Refroidis proche du zéro absolu, les atomes se comportent non plus comme des particules, mais comme des ondes de matière dont la propagation peut conduire à des phénomènes d'interférence. Ces interférences peuvent être exploitées pour mesurer l’accélération avec une très haute précision. Les capteurs inertiels quantiques qui en découlent sont aujourd’hui des dispositifs prometteurs de nombreuses applications comme le guidage et la navigation, ou la gravimétrie ultra-précise.

Lire la suite...

À lire dans Photoniques : imagerie et traitement de la peau

Au sommaire de Photoniques, un dossier complet sur l’imagerie et le traitement de la peau.

Lire la suite...

Le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaissance vocale voit le jour

Des chercheurs de l’Unité mixte de physique CNRS/Thales, du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (CNRS/Université Paris Sud), en collaboration avec des chercheurs américains et japonais, viennent de développer le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaitre des chiffres prononcés par différents locuteurs. Tout comme le développement récent des synapses électroniques, ce nano-neurone électronique, décrit dans un article de Nature, est une avancée clé pour l’intelligence artificielle et ses applications.

Lire la suite...

C-RED One : de nouvelles perspectives pour l'interférométrie infrarouge

MIRC-X, l'instrument combinant les faisceaux de 6 télescopes développé par l'université d'Exeter (Royaume-Uni) et l'université de Michigan (USA), est maintenant équipé de la caméra scientifique infrarouge C-RED One de First Light Imaging.

Lire la suite...

Une galaxie à disque massive qui ne forme plus d’étoiles défie notre vision de l’évolution des galaxies

En combinant la puissance d’une lentille « naturelle » dans l’espace avec celle du télescope spatial Hubble, des astronomes de plusieurs laboratoires internationaux (dont l’institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) à Toulouse (université Toulouse 3 Paul Sabatier/ CNRS) et le Centre de Recherche Astrophysique (CRAL) de Lyon (université Claude Bernard Lyon 1/ENS Lyon/CNRS)) ont fait une découverte surprenante – le premier exemple d’une galaxie compacte, en forme de disque en rotation, qui a arrêté de former des étoiles quelques milliards d’années seulement après le Big Bang.

Lire la suite...

Connexion optique de plusieurs systèmes nanooptomécaniques distants

Lire le communiqué

Le graphène : à nos crayons pour redessiner le paysage de l’optoélectronique

Après avoir suscité l’intérêt du secteur microélectronique, le graphène, matériau bidimensionnel constitué d’un monofeuillet d’atomes de carbone, pourrait bien devenir un matériau phare de l’optoélectronique. Ses propriétés optiques le rendent pertinent pour un large spectre d’applications, dont le potentiel est loin d’être épuisé, en particulier pour l’optique intégrée. Renforcer son interaction avec la lumière reste un enjeu important pour la miniaturisation des composants.

Lire la suite...