SCGPI de colorimétrie : procédé de colorimétrie PeekColor
Vendredi, 18 Juin 2010 10:00
image

Description

PeekColor® demandes de brevet INPI n° 09/01951 du 21/04/2009 et 09/05450 du 12/11/2009
Le principe de ces procédés en demande de brevetabilité repose sur l’exploitation de la comparaison chiffrée d’une prise de vue d’un objet coloré type avec la prise de vue d’un échantillon de production en trois phases :

  • après que le système de prise de vue ait été calibré par un procédé nouveau permettant de convertir les valeurs R, G, B des pixels de l’image dans l’espace colorimétrique perceptuel CIE L*a*b* avec une précision jamais atteinte,
  • une typographie couleur de l’image de l’objet type et l’image de l’échantillon est générée par une segmentation particulière en une dizaine de couleurs caractéristiques de l’image du type évaluée de manière identique à la colorimétrie instrumentale (cette segmentation s’effectue sur la totalité de la surface de l’image),
  • la comparaison entre l’image du type et l’image de l’échantillon s’effectue en utilisant les formules normalisées de calcul d’écart de teintes sur la dizaine des couleurs caractéristiques prélevées sur l’image du type et l’image de l’échantillon.

Innovation apportée

Pour contrôler la qualité couleur d’une production industrielle ou agroalimentaire, jusqu’en 2010 il n’existait que trois procédés de colorimétrie : la colorimétrie instrumentale, le contrôle visuel en cabine à lumière et la vision industrielle appliquée à la couleur. Un procédé qui allie les avantages spécifiques de ces trois méthodes manquait pour pouvoir satisfaire les besoins en contrôle qualité couleur de nombreuses activités industrielles ou agroalimentaire.

PeekColor® allie la précision et la corrélation à notre système visuel de la colorimétrie instrumentale avec la comparaison visuelle d’un échantillon à un type sous différents illuminants normalisés du contrôle en cabine à lumière en y ajoutant la possibilité de contrôle de 100% des pièces sur ligne de production avec archivage des données et images de la vision industrielle.

Part des équipes de R&D françaises dans la conception

100% Jean-Pierre Guillemin expert en colorimétrie industrielle 30 ans d’expérience

image

La SCGPIC (Société civile de gestion de propriété industrielle de colorimétrie) a pour objet de gérer les brevets déposés par Jean-Pierre Guillemin, expert indépendant en colorimétrie industrielle avec plus de trente années d’expérience dans cette activité qui effectue des recherches à son propre compte. En 2009, après une dizaine de tests de faisabilité positifs réalisés en dimension réelle pour ou chez des industriels de diverses activités (Imprimerie Offset, impression sérigraphie, accessoires automobiles, production agroalimentaire, etc.), deux demandes de brevets ont été déposées à l’INPI.